el medreb

01.04.16 - 30.09.16

LE MEDREB est une expression de l’argot algérien qui, selon le contexte et l’interlocuteur, est utilisé pour définir à la fois, un lieu inconnu et très précis.

Après DJART ‘ 14, l’équipe de TCD a décidé de plonger dans une recherche par les édifices abandonnés d’Alger, à l’intérieur du quartier du Hamma, en étudiant son contexte social, architectonique et historique.

Le Hamma, situé au côté nord-est de la ville, est l’une des plus grandes zones où des édifices négligés confluent, comme par exemple des fabriques et des magasins des vides, tu fixes à la décadence après les échanges dans le système économique et politique produits après l’indépendance.

Un espace communautaire n’est pas généré à oui même, mais c’est le résultat de l’ensemble de relations sociales et du fait de partager des responsabilités. Au contraire d’il elles prend de des décisions hiérarchiques, nous voulons expérimenter des stratégies de bas en haut, pour récupérer ces lieux négligés et ses histoires.

Nous voulons recommencer à imaginer ces espaces abandonnés comme lieux potentiels pour la préservation, la création et l’usage des biens communs urbains. Des lieux physiques traités par des collectifs culturels et par ses habitants.