Bárbara Sánchez Barroso

Son travail artistique est une approche interdisciplinaire depuis la performance, la vidéo et l’installation, grâce auxquelles elle aborde des sujets comme les féminismes, les relations personnelles et tout ce qui est susceptible de graviter autour. Elle s’intéresse à la dimension politique de ce qui est personnel, la vulnérabilité et la puissance de la narrativité, quelle que soit sa forme ; elle ne conçoit pas la pratique artistique sans l’écriture, le cinéma et la poésie. Elle appartient au collectif « Nenazas » à Barcelone, avec lequel elle édite des fanzines et réalise des performances. Ses dernières expositions ont été Cartas desde el bosque (Cartes depuis la forêt), à La Capella, Barcelone, et In search of Global Poetry: Vídeos de la colección Han Nekfens (À la recherche de la poésie globale : vidéos de la collection Han Nekfens), au CAC, Quito (Équateur). À l’heure actuelle, elle prépare sa prochaine exposition individuelle à l’Espai 13, à la Fundació Miró, Barcelona, et sa résidence à l’HISK, à Gand (Belgique).

"الجنة Le paradis – Paradise explore la dichotomie entre Occident et Orient et la façon dont celle-ci transparaît dans l’immigration illégale comme métaphore. Les attentes et les rêves projetés, et la confrontation postérieure avec une réalité hostile. La différence entre immigrant et touriste. Le paradis rêvé, la liberté recherchée face à l’échec. Pour ce faire, elle s’est basée sur différents témoignages de jeunes immigrants illégaux des côtes de Tunisie, à Haouria, à quelques heures des côtes italiennes."